🇭🇰 UNE SEMAINE À HONK-KONG

Cet été, j’ai choisi de partir une semaine à Hong-Kong. Rando’, visites de lieux exceptionnels, entre jungle urbaine et nature sauvage, voici mon retour d’expérience sur le blog.

Un an après mon dernier article sur le blog, je reviens à nouveau pour vous partager mon dernier voyage estival: Hong-Kong 🇭🇰Je suis parti quelques jours dans cette partie du monde, simplement par pur dépaysement et casser mon quotidien portugais (oui, je vis toujours à Lisbonne 🇵🇹).

C’est en Juillet, sous une chaleur étouffante et pendant la saison des pluies, que j’ai décidé de voyager là bas. J’ai retrouvé dans cette ville un véritable sentiment de liberté, et j’ai pu réellement m’épanouir sur le plan photo et vidéo. Si vous me suivez sur Instagram, vous savez de quoi je parle. 

HONG-KONG: UN RÉSEAU DE TRANSPORT MODERNE ET FACILE À UTILISER

La toute première chose à faire, avant de vous rendre vers le centre-ville d’Hong-Kong, est de prendre une OctoPus Card. Cette carte de transport rechargeable vous permettra de vous déplacer partout sur le territoire d’Hong-Kong, sur tout le réseau: bus, métro, train, navette fluviale ect. Non seulement cette carte vous permet de vous déplacer, mais elle permet également de payer dans certains magasins, cinéma, taxis, restaurants…

FF3EACE4-4777-4391-A4BF-19D257737938 🇭🇰 UNE SEMAINE À HONK-KONG

L’Octopus Card vous coutera HK$ 150 à l’aéroport: HK$ 50 pour la location + HK$ 100 de crédit. Location ? Oui, car à la fin de votre séjour, vous pouvez rendre la carte dans un point de collecte, et vous faire rembourser le crédit restant en liquide. Je trouve le système génial. Si vous n’avez plus assez de crédit sur votre OctoPus Card, vous avez la possibilité de la recharger dans un 7Eleven, il y en a partout et à chaque station de métro 🚇

D0BA951C-5FF2-48B7-B301-DF8D40EC6E9A-900x1200 🇭🇰 UNE SEMAINE À HONK-KONG
Métro de Hong-Kong

À votre sortie de l’aéroport, plusieurs choix s’offrent à vous pour rejoindre la ville. Si vous prenez l’AirPort Express, l’aéroport, situé sur un îlot artificiel, est à environ 20 min du centre-ville (Kowloon Station)  L’aller-retour vous coûtera HK$ 205, soit environ 23 €.

Si vous souhaitez économiser un peu sur le transport, vous pouvez toujours choisir le bus, qui vous emmènera vers la ville en 45 min, pour un prix de 3 €. Perso’, n’étant pas forcément pressé, j’ai choisi de prendre le bus (ce sont des bus impériaux, comme en UK). Hong-Kong dispose d’un réseau de métro qui dessert les quatre coins du territoire. Il est facile d’utilisation, et, bien sur, tout est indiqué en anglais.

43359E0B-18D7-4805-9B98-1D39F8C88550-1782x1365 🇭🇰 UNE SEMAINE À HONK-KONG
Plan du métro

Enfin, si vous avez un peu de temps, n’hésitez pas à faire la traversée entre l’ile d’Hong-Kong et Kowloon Island avec le Star Ferry ⛴ Il effectue la traversée de la baie de Victoria depuis 1888. Même s’il s’agit d’un vieux bateau, il est toujours fiable, attractif et emprunté par des milliers de locaux chaque jour.

HONG-KONG: UNE VILLE PHOTOGÉNIQUE

Si vous aimez la photo, Hong-Kong regorge de coins où vous pouvez jouer avec les perspectives et les couleurs. Je vous ai sélectionné quatre endroits.

Un des endroits que j’ai le plus apprécié c’est le district de Choi Hung Estate. Il s’agit de terrains de basket et de badminton situés sur le toit d’un parking couvert, au beau milieu de barres d’immeubles. Je vous conseille d’aller sur place assez tôt afin de profiter du lieu pour vous et faire vos photos. J’en ai profité pour sortir l’A7Riii et le Mavic 2.

Autre endroit où j’ai pu faire quelques clichés: le Yick Cheong Building. Rendu célèbre par le film Transformers 4, il s’agit toujours d’un complexe résidentiel, visités par des dizaines de touristes chaque jour. Afin d’éviter l’affût touristique, les visiteurs sont tenus de ne pas déranger les résidents en respectant certaines règles.

Troisième endroit: la Skyline de Hong-Kong en nocturne. Prenez une soirée pour vous balader sur l’Avenue des Stars et contempler la sublime skyline de Hong-Kong. Les écrans géants se reflètent sur le fleuve et rendent le spectacle génial.

05BD0236-F9BE-46FD-930B-CFB962D1E864 🇭🇰 UNE SEMAINE À HONK-KONG
Skyline de Hong-Kong

Dernier endroit: le Victoria Peak. Passage incontournable lors de votre visite. Vous pouvez vous y rendre grâce au funiculaire ou en bus. Victoria Peak surplombe Hong-Kong et vous offre une des plus belles vues panoramique de la ville.

B5059CFE-940B-479E-A958-E62F8FF6D2F9 🇭🇰 UNE SEMAINE À HONK-KONG
Victoria Peak

Maintenant que vous savez quels sont les must-see à ajouter dans votre bucket-list, sortons un petit peu de la ville et voyons ce qu’il se passe aux alentours.

DÉCOUVRIR LES ALENTOURS D’HONG-KONG

Durant ma semaine à Hong-Kong, j’ai voulu un peu m’échapper de la frénésie hong-kongaise et découvrir des lieux plus calmes. Le premier jour sur place, j’ai voulu m’offrir un premier point de vue panoramique autre que celui de Victoria Peak. J’ai choisi d’aller sur Braemar Hill et observer les buildings avec un peu de hauteur. Plusieurs bus peuvent vous emmener au plus prêt de la colline, mais sachez que vous devrez marcher un petite heure tout de même. La rando’ est facile, ça vaut vraiment le coup de la faire.

5E567040-4F42-4460-A27B-916E8C6710BD 🇭🇰 UNE SEMAINE À HONK-KONG
Braemar Hill

Autre endroit assez peu visité, mais qui vaut le coup d’oeil: Sai Wan Swimming Shed. Petite particularité, si vous êtes arachnophobe, n’y aller surtout pas. J’ai pris énormément sur moi là-bas, je vous explique pourquoi.

Sai Wan, est une petite jetée située dans une jungle tropical. Pour vous y rendre vous devez emprunter un petit sentier qui descend vers le fleuve en plein milieu d’arbres. Au bout du sentier, si vous levez la tête, vous découvrirez de nombreuses araignées surplombant le chemin, avec leur toile immense. Aucune chance d’y échapper, si vous souhaitez continuer, vous devez passer en dessous des toiles 🕸

Je me souviens, il y avait plus d’araignées que les 10 doigts de mes mains. Et surtout, leur taille était sans précédente… grande comme une main d’homme… Je n’en revenais toujours pas. Pour rentabiliser ma visite sur place, je suis resté deux heures pour faire mes photos et observer de plus prêt les araignées 🕷 C’était juste abusé, je n’en pouvais plus. Et il fallait faire le chemin inverse pour revenir au point de départ.

Cela en valait la peine tout de même 👇🏻

Autre endroit très atypique à Hong-Kong 🇭🇰: Lantau Island. J’ai consacré une journée entière sur cette île pour y découvrir le Grand Bouddha et un village de pêcheur: Tai O

Le Grand Bouddha est un des sites incontournables à visiter sur Hong-Kong 🇭🇰 Accessible via le bus ou le téléphérique, il suffit de 30 min en moyenne pour arriver sur place. J’en ai profité pour faire voler mon drone. La visite est entièrement gratuite.

68615DB8-557E-4F09-AF88-1BF0216EDD90 🇭🇰 UNE SEMAINE À HONK-KONG
Le Grand Bouddha

Situé ensuite à 20 min de route et surnommé, la « Venise de Hong-Kong », Tai O est un village qui vit essentiellement de la pêche. Vous y retrouverez plein d’étalages de poissons (séchés ou salés), accompagnés des odeurs. Tai O est surtout connu pour apercevoir des dauphins au large. Une activité touristique tourne autour de cela. Mais Tai O garde le charme des villages d’Asie sur pilotis. Si vous souhaitez sortir des sentiers battus, faites-vous une escapade vers ce village.

Profitez également d’un petit chemin qui mène vers les hauteurs du village. Nommé Fu Shan, il s’agit d’une petite promenade le long du fleuve, faisant un peu penser à la Grande Muraille de Chine.

4DA720A5-224C-4723-80FF-050AE9BB8F3B 🇭🇰 UNE SEMAINE À HONK-KONG
Fu Shan Viewing Point

Je vous propose enfin une dernière balade: Dragon Back. Cette randonnée de 8.5 km se situe au sud-est de l’île d’Hong-Kong. On l’appelle Dragon Back, car l’endroit ressemble à un dos de dragon ondulé. Cette rando’ débute au pied de la montagne puis se termine au bord de la plage de Big Wave Beach. En situation classique, vous pouvez mettre deux à trois heures pour la boucler. J’ai mis plus de cinq heures…

Petite anecdote: je me suis rendu sur place le dernier jour de mon voyage, et j’ai fini sous un terrible orage tropical ⛈, trempé/noyé avec tout mon matériel dans mon sac à dos Eastpak, qui n’était évidemment pas étanche. C’était la première fois que je suis senti en réel danger car j’était littéralement sous l’orage et sous les arbres … Pas très malin, mais la météo ici est imprévisible. Je n’ai pas pris beaucoup de photos malheureusement.

UN MOT SUR LES TENSIONS ACTUELLES

Si vous suivez un peu l’actualité, vous savez sans doute qu’Hong-Kong vit une période assez compliquée en ce moment et traverse une crise géo-politique majeure. Pour restituer le contexte et comprendre ce qu’il se passe, voici une brève explication de la situation.

Pour comprendre se qu’il se passe, il faut se rendre 20 ans en arrière. Hong-Kong était, à l’époque, un territoire appartenant aux Britanniques, cédé en 1997 à la Chine. En 1997, Hong-Kong est devenu un territoire semi-autonome vis-à-vis de Pékin, avec sa propre Constitution, son propre Gouvernement et sa propre administration. Depuis qu’elle est en semi-autonomie, Hong-Kong repose sur la formule « un État (la Chine), deux systèmes (Pékin & HK) » et cela pour les cinquante prochaines années, soit jusqu’en 2047.

En Juin 2019, le gouvernement d’Hong-Kong met en place un projet de loi d’extradition vers la Chine. Deux millions d’hong-kongais se précipitent dans les rues pour protester contre ce projet de loi, menaçant leur démocratie et leur autonomie. Il faut savoir que le peuple ne souhaite pas être rattaché à Pékin sous prétexte que leur droits fondamentaux, leur valeurs et leur démocratie soient complètement anéanties. Et ce n’est pas faux !

À cela, c’est donc installé un conflit entre le peuple et le gouvernement d’HK. Des manifestations ont lieu tous les week-end, mais cela n’apaisent en rien les tensions qui règnent actuellement sur la ville. Malgré tout, le temps de mon passage à Hong-Kong, je n’ai vu qu’une infime partie de ses protestations. Voici un extrait de ma story consacrée aux Lennon Wall 👇🏻

Lennon Wall

Aujourd’hui le conflit s’est beaucoup durcit. Le WE dernier, près de deux millions de personnes manifestaient sous la pluie. L’aéroport international a été fermé pendant 48h empêchant les avions de décollés ou d’atterrir. Du jamais vu à Hong-Kong. Actuellement, la Chine menace d’intervenir militairement.

Grâce à ce voyage, je m’intéresse fortement à la situation sur place.

Petit aparté terminé, après un an sans avoir écrit sur le blog, je rouvre une nouvelle page avec cet article sur mon voyage à Hong-Kong. J’espère que la lecture vous aura plu. Si vous souhaitez avoir un complement d’information sur ce voyage, n’hésitez-pas à utiliser les commentaire ci-dessous. Je vous invite également à vous abonner à mon insta’, une story est entièrement consacrée à ce voyage.

Je ne fais pas plus long, merci de m’avoir lu, et à très vite pour un nouvel article 😊

See ya ✌🏻

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *